Logo ANAP
Ce site requiert l'activation de javascript pour être utilisé, merci de l'activer.
S'abonner

Etat des lieux

Sommaire

 96 vues

Analyse

La maturité des structures sur l’enjeu d’achats durables se consolide, avec en particulier une nette augmentation du nombre de fournisseurs engagés sur des critères de Développement Durable.

Cet enjeu montre de façon assez marquée une distinction entre trois groupes de structures :

- Un groupe de structures n’ayant pas encore réellement de démarche d’achats durables : 38 % des répondants n’ont pas intégré de critères DD dans leurs consultations, 43 % des répondants n’ont pas obtenu d’engagement de la part de leurs principaux fournisseurs.

- Un groupe ayant entamé une démarche d’achats durables : 17 % des répondants intègrent des critères DD dans leurs consultations, 28 % ont obtenu des engagements DD de la part d’un à quatre de leurs cinq principaux fournisseurs.

- Un groupe très avancé en termes d’achats durables : 42 % des répondants déclarent adopter une approche en coût global et une politique suivie d’achats durables, 30 % des répondants ont obtenu des engagements DD de la part de l’ensemble de leurs principaux fournisseurs.

Plus les structures sont de taille importante, plus elles parviennent à mettre en place efficacement des pratiques d’achats durables. De leur côté, les structures pour personnes en situation de handicap et structures sociales se détachent tout particulièrement, avec en moyenne 4 fournisseurs prenant des engagements DD.

L’importance accordée aux achats durables est encourageante sur la compréhension des implications de ce domaine dans la stratégie de Développement Durable globale d’une structure.

Recommandations

La politique d’achat traduit la politique de Développement Durable. En effet, tous les déchets sont d’abord achetés, les produits dangereux également. Une politique d’achats responsables doit donc intégrer des critères RSE dans les contrats fournisseurs afin de garantir une meilleure maîtrise de sa chaîne d’approvisionnement. On peut, par exemple, privilégier l’achat de produits labellisés ou certifiés, afin de réduire l’impact environnemental des achats de la structure.

Il est également essentiel d’intégrer à sa politique une réflexion sur la mise en œuvre d’une relation stable et pérenne avec ses fournisseurs. Le recours à des prestataires et fournisseurs employant des personnes en insertion ou en situation de handicap permet de conforter la démarche dans une approche socialement positive. Structurer sa politique achats responsables nécessite de définir des objectifs quantitatifs et qualitatifs adossés à des indicateurs permettant de suivre leur atteinte.

Ressources pour la mise en œuvre

Retrouver les ressources rassemblées par l’ANAP sur ce sujet :

http://rse.anap.fr/recherche-par-referencement/requete-generator/676/null/null

Solliciter l’aide d’un membre du réseau de l’ANAP sur ce sujet : http://rse.anap.fr/annuaire-reseau

En particulier, consulter les outils de l’ADEME sur l’économie circulaire : http://rse.anap.fr/publication/1982

En synthèse

Ce tableau rapporte la maturité médiane des répondants, à partir de la moyenne des maturités des structures sur les questions et indicateurs suivants :

  • ACH1 : Comment votre structure pratique-t-elle ses achats ?

  • ACH2 : Parmi vos 5 principaux fournisseurs, combien ont des engagements de Développement Durable contractuels et mesurables avec votre structure ?

Maturité médiane des structures

Achats responsables

2017 2018
2/5 2/5
Détail des résultats par type d’activité
Hébergement pour personnes âgées 2/5 2/5
Hébergement pour personnes en situation de handicap 1/5 2/5
Hospitalisation à domicile 2/5 2/5
Médecine chirurgie obstétrique 2/5 2/5
Psychiatrie 2/5 2/5
Services à domicile 1/5 2/5
Services pour personnes en situation de handicap 1/5 2/5
Social 1/5 4/5
Soins de suite et de réadaptation 2/5 2/5
Autres 2/5 2/5

Zoom : Corrélation entre les achats responsables et intégration du Développement Durable dans les projets de la structure

Le croisement entre la maturité des structures en matière d’achats responsables (ACH1) et leur maturité dans l’intégration des enjeux du Développement Durable dans les projets majeurs de la structure (GOV1a) montre une corrélation avérée (ρ=+0,57).

L’enjeu des achats responsables est un pilier déterminant pour mettre en œuvre le Développement Durable au sein des structures.

Cet enjeu rejoint celui de l’économie circulaire pour une prévention et gestion plus efficace des ressources.

En détail

Sous-chapitres :

Cette réponse vous paraît-elle utile ?
Date de parution : 26/03/2019

Commentaires - Soyez le premier à déposer un commentaire

Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Rapport national 2018 - Mon Observatoire du Développement Durable (Etat des lieux).

Vous êtes perdu ?

Haut de page

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Rapport national 2018 - Mon Observatoire du Développement Durable (Etat des lieux).

Vous êtes perdu ?