Logo ANAP
Ce site requiert l'activation de javascript pour être utilisé, merci de l'activer.
S'abonner

Etat des lieux

Sommaire

 158 vues

Ministère de la transition écologique et solidaire - Laurence MONNOYER-SMITH, Commissaire Générale au Développement Durable

Au lendemain de la COP 24 tenue pour évaluer l’impact des efforts des pays permettant de maintenir ou de réduire leurs émissions globales et répondre à l’objectif de -2°C prévu par l’Accord de Paris, tous les secteurs et activités doivent se mobiliser.

Premier patrimoine bâti national, le secteur de la santé et celui du médico-social tiennent une place majeure pour atteindre ces objectifs.

Mon Observatoire du Développement Durable mis en place à  l’initiative des fédérations représentantes des établissements sanitaires et des structures médico-sociales est un outil important qui permet une meilleure sensibilisation aux enjeux du Développement Durable et une priorisation des actions à mener. Il offre à chacune des structures l’opportunité de se rendre compte de son niveau de maturité et de valoriser les efforts qui sont fournis.

Ministère des solidarités et de la santé – Cécile COURREGES, Directrice générale de l'offre de soins et Jean-Philippe VINQUANT, Directeur général de la Cohésion sociale

En partenariat avec les fédérations et Unions représentatives des établissements et services sanitaires, médico-sociaux et sociaux, le ministère des solidarités et de la santé a souhaité prolonger l’engagement volontaire de ces secteurs sur la voie du développement durable en signant le 5 mai 2017, la convention 2017-2020 relative au développement durable entre l’Etat et les fédérations du secteur sanitaire, social et médico-social.

Dans ce cadre, pour la deuxième année consécutive, Mon Observatoire du Développement Durable, porté et animé par l’ANAP constitue un outil de mesure de la maturité fondé sur une auto-évaluation volontaire des établissements et services qui ont décidé d’intégrer la responsabilité sociale, sociétale et environnementale dans leurs actions au quotidien.

Le MODD offre un panorama encourageant, soulignant tout à la fois la prise de conscience des acteurs, l’évolution des comportements, la performance et les progrès déjà réalisés par les organisations. Cet outil incite également à poursuivre les initiatives et à renforcer les outils de mesure de l’évaluation. Les résultats de la campagne 2018 du MODD témoignent d’une mobilisation croissante des établissements et services ce qui favorise désormais une approche territoriale. Nous souhaitons que les futures campagnes s’inscrivent dans la même dynamique.

ANAP – Sophie Martinon, Directrice générale

Mon Observatoire du Développement Durable est un outil au service des établissements sanitaires et médico-sociaux. Il leur permet d’évaluer annuellement, de manière volontaire, leur maturité en termes de Développement Durable. La forte progression du nombre de répondants entre les campagnes 2017 et 2018 montre l’intérêt croissant et la mobilisation importante des structures et services face aux enjeux du Développement Durable. Au-delà des diagnostics réalisés, ces résultats permettront de prioriser les actions les plus efficaces et d’engager les transformations attendues.

FHF – Frédéric VALLETOUX, Président

Les établissements publics intègrent de plus en plus les enjeux du Développement Durable dans la stratégie et la gestion de leurs établissements. Ces engagements doivent également une déclinaison opérationnelle dans la vie des structures et dans les pratiques professionnelles de chacun. La campagne Mon observatoire du Développement Durable a permis aux établissements d’objectiver leur progression grâce à un outil partagé et évolutif. Nous pouvons ainsi mesurer l’engagement progressif des acteurs dans la responsabilité sociale et environnementale, à l’échelle du territoire de chaque établissement. Après le temps de la prise de conscience, la démarche des établissements publics est maintenant portée par un mouvement de partage des expériences et de mutualisation des moyens. L’approfondissement de notre engagement collectif passera en effet par un renforcement des coopérations entre acteurs. Cette coopération, qui est au cœur de la responsabilité populationnelle promue par la Fédération hospitalière de France, permettra d’améliorer le service rendu à tous aujourd’hui, tout en préservant notre capacité à assurer une réponse pérenne vis-à-vis de notre environnement.

FEHAP – Stéphanie ROUSVAL, Directrice adjointe de l’offre de soins et de la coordination des parcours de santé

Après une première campagne en 2017, au sein de laquelle la FEHAP représentait  19 % des répondants, ils sont à présent 39 % en 2018. Ceci est dû à deux dimensions conjointes. D’une part la facilité d’accès et l’intérêt du Mon Observatoire du Développement Durable, apprécié par les dirigeants, qui y voient une opportunité de se situer par rapport à d’autres structures et de mieux identifier des points d’améliorations. D’autre part et surtout, le fait que la préoccupation du développement durable et de la RSE est aujourd’hui au premier plan des préoccupations de la gouvernance et du management. Saisie aussi bien comme une opportunité de différenciation stratégique que comme un levier d’attractivité, la RSE est surtout vécue comme une concrétisation naturelle de l’attachement du secteur privé à but non lucratif à la préservation des « communs » sur un territoire. À ce titre, elle a de beaux jours devant elle.

FHP – Lamine GHARBI, Président

La participation croissante des hôpitaux et cliniques privés à Mon Observatoire du Développement Durable témoigne de l’investissement de l’hospitalisation privée en matière de responsabilité sociale, sociétale et environnementale. Cet outil d’auto-évaluation est le fruit d’un travail collectif, qui participe à la promotion des valeurs du développement durable que nous portons avec la convention relative au développement durable signée en 2017. Il incite à l’adoption de démarches responsables à travers la mise en place d’actions concrètes. Cet engagement des hôpitaux et cliniques privés répond au souhait exprimé par nos concitoyens de voir les établissements de santé contribuer, au-delà de leurs missions de soins, au bien de la société.

FNEHAD – Nicolas NOIRIEL, Délégué national

Bien sûr, pour les acteurs du domicile, l’impact écologique du bâti ne revêt pas les mêmes enjeux que pour d’autres secteurs d’activité avec hébergement. Mais celui-ci n’épuise pas — et de loin — les enjeux de Développement Durable pour nos structures. Mobilité durable, gestion des déchets, responsabilité sociale, qualité de vie au travail, achats responsables… autant de sujets abordés par Mon observatoire du Développement durable et partagés par les structures d’hospitalisation à domicile. Elles sont dûment représentées parmi les répondants et leur nombre progresse en 2018. Cela confirme l’intérêt grandissant pour cet outil utile et pratique pour les professionnels de l’HAD. Cela atteste également de leur mobilisation pour intégrer de manière croissante le Développement Durable au cœur de leurs pratiques.

UNICANCER —Pascale FLAMANT, Déléguée Générale

L’outil Mon Observatoire du Développement Durable — coconstruit avec les différentes fédérations des établissements sanitaires et médico-sociaux — gagne progressivement l’adhésion des Centres de Lutte Contre le Cancer. En 2018, l’outil a été utilisé aussi bien par les établissements ayant une démarche mature que par ceux qui démarrent la réflexion sur le sujet. MODD montre une bonne adaptabilité aux différents établissements et Unicancer continuera à promouvoir la démarche auprès de ses adhérents dans les années à venir.

NEXEM – Stéphane RACZ, Directeur Géréral

Le succès grandissant que connait Mon Observatoire du Développement Durable auprès du réseau Nexem est sans nul doute, la preuve de la manière dont le réseau s’est emparé de cet enjeu sociétal majeur.

En effet, il permet de démontrer comment les acteurs gestionnaires d’ESMS œuvrent au quotidien pour concilier un engagement environnemental responsable avec leur cœur de métier que constitue l’accompagnement des personnes les plus fragiles.

SYNERPA —Jean-Alain MARGARIT, Président

En 2016, le SYNERPA a montré son engagement dans la promotion des initiatives et des projets relatifs au Développement Durable en signant en lien avec les autres Fédérations une convention d’engagement.

Aujourd’hui, nous poursuivons cet engagement en soutenant l’ANAP et l’observatoire du Développement Durable dans cette démarche totalement volontaire d’évaluation des établissements et services.

Le SYNERPA appelle donc tous les acteurs du secteur à poursuivre leur implication dans les démarches Développement Durable et à oser pour avancer et faire face aux nombreux défis à venir.

UNIOPSS —Patrick Doutreligne, Président

Pour l’Uniopss, le bilan de cette deuxième campagne de Mon Observatoire du Développement Durable témoigne d’une attention croissante des associations des secteurs social, médico-social et santé aux enjeux du Développement Durable, véritable outil de changement démocratique et de construction de la cohésion sociale, permettant de développer le rôle d’acteur local des associations, de s’adapter aux évolutions sociales et sociétales, d’améliorer l’accompagnement et la qualité des réponses données aux usagers, les conditions de travail des professionnels pour une meilleure qualité de vie au travail. Le MODD participe pleinement à l’élargissement de la compréhension du Développement Durable dans ces secteurs.

FNAQPA – Didier SAPY, Directeur Général

Fidèle à ses engagements, la FNAQPA est fière de participer à Mon Observatoire du Développement Durable. C’est un véritable outil pour faciliter l’engagement du secteur dans des démarches responsables et innovantes qui contribuent à l’évolution qualitative de l’accompagnement des personnes âgées.

Cette réponse vous paraît-elle utile ?
Date de parution : 26/03/2019

Commentaires - Soyez le premier à déposer un commentaire

Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Rapport national 2018 - Mon Observatoire du Développement Durable (Etat des lieux).

Vous êtes perdu ?

Haut de page

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Rapport national 2018 - Mon Observatoire du Développement Durable (Etat des lieux).

Vous êtes perdu ?