Logo ANAP
Ce site requiert l'activation de javascript pour être utilisé, merci de l'activer.
S'abonner

Etat des lieux

Synthèse

Sommaire

 230 vues

Ce tableau rapporte la maturité médiane des répondants, en moyennant les maturités des structures sur les questions et indicateurs suivants :

  • SCT4a : Quelle part des salariés résident à proximité de la structure ?

  • SCT4b : Des projets collaboratifs à valeur partagée sont-ils menés au sein de votre structure ?

Maturité médiane des structures

Contribuer au développement local

Détail des résultats par type d’activité
Hébergement pour personnes âgées
Hébergement pour personnes en situation de handicap
Hospitalisation à domicile
Médecine chirurgie obstétrique
Psychiatrie
Services à domicile
Services pour personnes en situation de handicap
Social
Soins de suite et de réadaptation
Autres

Un premier indicateur de cet enjeu vise à traduire l’ancrage local de la structure sur son territoire en matière d’emplois non-délocalisables. Pour évaluer cet aspect, nous comparons notamment le pourcentage de l’effectif de la structure résidant localement à la moyenne observée dans les organisations françaises, qui - par construction de l’indicateur - est à 50%.

Définition : la proximité est appréciée selon les médianes calculées par l’INSEE à partir des données DADS 2004 (https://www.insee.fr/fr/statistiques/1280781), qui sont :

  • 6 km si la structure est implantée dans un Pôle urbain,

  • 14 km si la structure est implantée en zones périurbaines,

  • Et 10 km si la structure est implantée en zones rurales.

Ainsi, les répondants à la campagne de collecte 2017 de Mon Observatoire du Développement Durable semblent être pourvoyeurs d’emplois locaux. En effet, 56% des structures ayant renseigné cet indicateur indiquent avoir un pourcentage de l’effectif résidant localement supérieur à 50%9.

Le deuxième indicateur se concentre sur le développement par les structures de projets collaboratifs à valeur ajoutée avec les acteurs du territoire. A la lecture des niveaux de maturité médians des structures ayant répondu à la campagne de collecte 2017 de Mon Observatoire du Développement Durable, on constate que bien qu’une grande partie des structures (33%) ait l’habitude de formaliser leurs actions envers des acteurs locaux, une plus grande majorité (44%) lance des initiatives sans mettre en place de véritables cadres de collaboration. Ce résultat dénote que les structures, en étant des acteurs locaux importants en relation avec leur voisinage, gagneraient à mieux suivre l’état de leurs projets de collaboration, notamment en mettant en œuvre des partenariats sur le long-terme et en développant les actions de type « co-construction », profitables aux bénéficiaires locaux visés mais aussi aux structures dans le cadre de projets partagés.

  1. La valeur de la médiane est de 50% en raison du nombre important de structures ayant indiqué un pourcentage de l’effectif résidant localement égal à exactement 50% (ce phénomène est observable sur l’histogramme).

Cette réponse vous paraît-elle utile ?
Date de parution : 01/12/2017

Commentaires - Soyez le premier à déposer un commentaire

Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier

Inscription

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Rapport national 2017 de l'observatoire du Développement Durable (Etat des lieux).

Vous êtes perdu ?

Haut de page